Cet événement aura lieu le

mercredi 16:30 - 18:00, salle 301B

Description

Le bois est de plus en plus reconnu par le secteur de la construction comme un choix de matériau essentiel et innovant. À l’échelle internationale, le bois a gagné en popularité pour la préfabrication d’éléments de murs, de toits et de planchers. L’enveloppe du bâtiment joue un rôle clé dans l’élaboration d’un bâtiment confortable, durable et écoénergétique. La conception de l’enveloppe d’un bâtiment en bois massif ou autre produit de bois d’ingénierie diffère de celle des bâtiments traditionnels à ossature légère en bois et requiert une attention particulière en raison des caractéristiques uniques du produit.

Cet atelier fera le point sur la conception et la construction d’assemblages d’enveloppe de bâtiments faits de produits de bois massifs, en portant une attention particulière à la protection de la structure contre l’humidité et les éléments environnementaux, en distinguant les environnements intérieurs des éléments extérieurs et en assurant une efficacité thermique. La gestion de l’humidité de construction sera également abordée. La connaissance et l’expérience acquises des récents développements en construction en bois massif dans différents pays seront également partagées.

Modérateur: Jieying Wang, FPInnovations, Canada

Concepts de sécurité pour la durabilité des bâtiments en bois de grande hauteur

Conférencier: Stephan Ott, TUM – Allemagne

Les exigences associées aux enveloppes des bâtiments en bois de grande hauteur et de grande taille sont considérablement plus élevées que celles des concepts éprouvés utilisés pour les petits bâtiments. Dans le contexte de l’intérêt croissant pour l’utilisation du bois dans les bâtiments en milieu urbain et de la progression du nombre de structures en bois à étages multiples, voire même de grande hauteur, il est crucial de s’assurer que ces structures sont fiables, durables, flexibles et innovatrices. 

Il faut s’attarder particulièrement à la vulnérabilité thermique et hygrothermique de l’enveloppe. Les risques concernant les utilisateurs, les coûts et l’environnement, qui sont inhérents aux phases de construction ou d’exploitation, doivent être analysés et des concepts de sécurité permettant de les atténuer doivent être mis en œuvre dans l’industrie. Comme on le voit dans le domaine du génie civil en général, la théorie du risque et les méthodes probabilistes proposent un cadre réaliste pour la résolution de problèmes. Les incertitudes concevables sont incluses dans les contextes propres au système et on tient aussi compte des facteurs ayant une incidence. En outre, la théorie de la fiabilité offre un cadre pour la gestion de la qualité, le choix des matériaux et l’optimisation dans l’optique d’améliorer la robustesse des grands bâtiments en bois. 

Tallwood design institute: mass timber durability

Conférencière: Judith Sheine, University of Oregon, États-Unis

Upbrella and sustainable construction

Conférencier: Joey Larouche, Upbrella, Canada

Conférencier(s)

  • Stephan Ott.

    TUM – Germany

    Stephan Ott détient un diplôme en génie et en architecture ainsi qu’une maîtrise en conservation du patrimoine (Université de Bamberg, Allemagne, 2008). Il est coordonnateur et gestionnaire de projet de R. et D. à l’Université technique de Munich, en Allemagne, et titulaire de sa chaire sur le bois d’œuvre. Depuis 2017, il est leader WP3 (conception écoénergétique) pour le projet ProGETonE, une action d’innovation du programme Horizon 2020 de l’Union européenne. Dans sa récente carrière scientifique, il a été chercheur en constructions minimalistes, ce qui l’a mené à se pencher sur la construction de bâtiments minimalistes et écoénergétiques en bois, en béton léger et en maçonnerie à haut facteur d’isolation (Einfach Bauen) (travaux financés par le ministère allemand de la Construction et de l’Environnement). Il a aussi été coordonnateur du projet de recherche ERA-NET TallFacades de 2014 à 2017. Il est lecteur critique pour des revues scientifiques internationales (p. ex., Resources, Conservation and Recycling; Building & Environment; Automation in Construction) depuis 2015 et il a été chercheur invité, participant à des ateliers du niveau du doctorat, membre de groupes d’experts et chercheur, en Allemagne et ailleurs. Les intérêts professionnels de M. Ott comprennent la transformation écologique du parc immobilier, la durabilité fondée sur la performance des structures en bois ainsi que la modernisation des enveloppes de bâtiment du point de vue de l’efficacité énergétique et de l’écoefficacité. Il est l’auteur de nombreux articles dans le domaine.

  • Judith Sheine.

    University of Oregon

    Judith Sheine est professeure au département d’architecture de l’Université de l’Oregon. Elle est directrice de la conception au TallWood Design Institute, une initiative de collaboration entre le collège de conception de l’Université de l’Oregon et les collèges de foresterie et de génie de l’Université d’État de l’Oregon mettant l’accent sur l’avancement dans le domaine de la fabrication du bois d’œuvre et de la conception de structures en bois. Mme Sheine est aussi une architecte primée dont les projets ont joui d’un rayonnement international et elle est considérée comme l’autorité supérieure à propos du travail de Rudolph M. Schindler. Ses publications concernant cet architecte comprennent R.M. Schindler (Presses Phaidon, 2001) et son plus récent ouvrage, Schindler, Kings Road and Southern California Modernism (Presses de l’Université de la Californie, 2012), qu’elle a corédigé avec Robert Sweeney.

  • Joey Larouche.

    Upbrella

    Joey Larouche est un ingénieur comptant plus de 20 ans d’expérience à l’échelle internationale. Président et cofondateur de 3L Innogénie et Upbrella Construction, où il travaille depuis 2009, il était auparavant chef des concepts avancés et membre du comité d’orientation de produits chez BRP et il a été directeur général chez Paco Spiralift, une PME exportatrice de systèmes de levage brevetés. Il a œuvré à des projets de développement de produits et d’innovation dans de multiples industries, et ce, sur tous les continents. Il s’efforce aujourd’hui de donner naissance au prochain paradigme de la construction en hauteur en milieu urbain.