Cet événement aura lieu le

mardi 13:15 - 14:45, salle plénière - Traduction simultanée FR | EN | JP | MAN

Description

Le secteur de la construction joue un rôle important dans l’économie de chaque pays industrialisé. Cette industrie souhaite de plus en plus participer au développement durable, ce qui implique notamment de s’assurer que les matériaux proviennent de pratiques durables et qu’ils ont une faible empreinte environnementale. Le bois, avec sa capacité d’emmagasiner le carbone, a tout avantage à être utilisé dans la construction et dans l’aménagement des bâtiments. Cette plénière servira à exposer les avantages et les défis d’utiliser le bois dans une optique de bioéconomie forestière et de développement durable pour les générations futures.

Modérateur: Robert Beauregard, Université Laval, Canada

  • The making of multiply
    • Conférencier #1 : Andrew Waugh, Waugh-Thistleton Architect, Royaume-Uni
  • Projets en Aquitaine
    • Conférencier #2 : Stéphan De Faÿ, EPA Bordeaux-Euratlantique, France
  • Katerra’s vision and potential impact on the construction industry and cities of tomorrow
    • Conférencier #3 : Michael Marks, Katerra, États-Unis

Conférencier(s)

  • Robert Beauregard.

    Université Laval

    Robert Beauregard, Ph. D., a supervisé ou cosupervisé plus de 40 étudiants à la maîtrise ou au doctorat et il a rédigé plus de 120 articles scientifiques. En carrière, il a reçu plus de 24 millions de dollars de financement de recherches. M. Beauregard a consacré une grande partie de sa carrière de chercheur au développement de produits, de procédés et de modèles opérationnels pour aider les fabricants de produits du bois à ajouter de la valeur à leurs produits par une transformation secondaire ou des services connexes. Dernièrement, il a orienté ses recherches vers l’écoconception de produits du bois et le rôle que doivent jouer les forêts et les produits du bois dans les politiques relatives aux changements climatiques. Grâce à des efforts de promotion des programmes existants ainsi que de restructuration et d’étoffement de l’offre de cours et de programmes, l’effectif étudiant de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval est passé de 900 étudiants à 1 300 étudiants pendant que M. Beauregard en était le doyen, de 2008 à 2016. Pour rationaliser les programmes et attirer davantage d’étudiants, la Faculté a tissé des liens de synergie avec d’autres facultés de l’Université Laval. Cela a donné naissance à de nouveaux programmes interdisciplinaires, notamment un baccalauréat intégré en environnements naturels et aménagés et un certificat en développement durable. L’éducation à distance a également reçu une forte impulsion : le nombre de cours à distance est passé de trois à plus de quarante.

  • Andrew Waugh.

    Waugh-Thistleton Architect, UK

    Andrew Waugh est un directeur fondateur de Waught Thistleton, un cabinet d’architecture reconnu comme chef de file mondial du domaine et il nourrit un intérêt particulier pour l’utilisation du bois d’ingénierie. Au cours des vingt dernières années, M. Waugh a conçu divers projets primés, allant de cinémas à des synagogues en passant par des logements sociaux et des centres commerciaux. Ardent promoteur de la construction à faible empreinte carbone, il encourage ses clients à envisager les nouvelles technologies et des méthodes de construction innovatrices. Il était chargé de la conception de l’avant-gardiste projet Stadthaus, le premier immeuble résidentiel de grande hauteur en milieu urbain à être entièrement construit en bois préfabriqué. M. Waugh s’est vu décerner la médaille du président en recherche de l’Institut royal des architectes britanniques pour ce projet, en 2010. L’an dernier, le cabinet Waugh Thistleton a été présélectionné pour le prestigieux Prix Stirling grâce à l’excellent concept préparé pour le cimetière Bushey, au nord de Londres, où on a utilisé du pisé. Motivé par sa passion de la conception, M. Waugh continue de mener des recherches dans l’exercice de sa profession. Les exposés qu’il présente aux quatre coins du monde portent sur la durabilité, la construction en bois et l’avenir de l’architecture. M. Waugh est également professeur d’architecture invité à l’Université de Sheffield.

  • Stéphan De Faÿ.

    EPA Bordeaux-Euratlantique, France

    Né en février 1975 en Roumanie, ancien élève de l’École Polytechnique (1996) et de l’École nationale supérieure des techniques avancées (ENSTA), ancien auditeur à l’Université de Stanford (Californie, États-Unis) et ingénieur en chef de l’armement, Stéphan de Faÿ lance sa carrière dans le domaine des constructions navales militaires (DGN, DGA). Il prend ensuite les rênes du Bureau OTAN (direction de la stratégie de la DGA) de 2005 à 2008 au moment de la réintégration par la France du commandement intégré de l’OTAN. En 2008, il rejoint l’équipe de Christian Blanc, secrétaire d’État au Grand Paris, où il s’occupe du développement économique et urbain du plateau de Saclay. Il devient ensuite directeur adjoint du cabinet des ministres responsables du Grand Paris. À ce poste, il coordonne notamment la mise en œuvre de la stratégie territoriale. En février 2011, il entre au service de l’Établissement public d’aménagement de la Défense Seine-Arche (EPADESA) en tant que directeur général adjoint et il est responsable de l’aménagement d’un territoire comprenant le quartier d’affaires de La Défense. Depuis le 15 septembre 2014, il est directeur général de l’EPA Bordeaux‐Euratlantique. Il est également administrateur d’Invest in Bordeaux, de la fondation Bordeaux Université et de la section française de l’Urban Land Institute.

  • Michael Marks.

    Katerra, États-Unis

    Michael Marks est président-directeur général et cofondateur de Katerra. Il est également associé chez WRVI, un fonds de capital de risque actif dans le secteur de la technologie. Précédemment, de 2007 à 2008, il était associé fondateur de Riverwood Capital, un cabinet privé d’investissement en capital établi à Menlo Park, en Californie. En 2006 et 2007, soit avant de fonder Riverwood, il était associé et conseiller principal chez Kohlberg Kravis Roberts & Co (KKR). Avant de travailler chez KKR, M. Marks a occupé pendant treize ans le poste de président de Flextronics International Ltd., période pendant laquelle il en a fait l’une des plus grandes entreprises du secteur des technologies du monde. Il est aussi directeur chez Schlumberger Limited, The Melt, Enjoy, H20.ai, Whiterabbit.ai, The Mina Group et Berkeley Lights.