Cet événement aura lieu le

mardi 10:30 - 12:00, salle plénière - Traduction simultanée FR | EN | JP | MAN

Description

Au cours des dernières années, on a vu apparaître à l’échelle mondiale un nombre sans cesse croissant de projets d’envergure où le bois a su démontrer sa capacité à répondre aux exigences de construction en hauteur. Les développeurs et professionnels de nombreux pays ont relevé le défi de construire avec le bois des bâtiments qui atteignent des hauteurs inégalées.

Dans cette plénière, des intervenants-clés de plusieurs pays viendront partager leur expérience sur des projets réalisés récemment ou encore en cours de développement.

Modérateur: Eric Karsh, Equilibrium, Canada

Bâtiment Finansparken Bjergsted de Stavanger, en Norvège : immeuble de bureaux innovateur en bois

Conférencier : Mario Rando, Degree of Freedom, Engineer, Norvège

Le Finansparken Bjergsted est un immeuble de bureaux actuellement en construction à Stavanger, en Norvège, pour le compte de la SR-Bank. La structure porteuse, située au-dessus du sol, est principalement constituée de bois, une ressource naturelle, renouvelable et facilement accessible dans la région. Les planchers sont faits de panneaux de bois lamellé-croisé soutenus par des poutres et colonnes en bois lamellé-collé. Pour répondre aux exigences de résistance et à la géométrie complexe, du bois en placage stratifié (LVL) de hêtre a été utilisé. Les trois étages situés sous le niveau du sol ainsi que les quatre blocs techniques et de communication sont faits de béton armé. Les éléments structuraux en bois massif sont conçus pour la résistance et préfabriqués avec des tolérances rigoureuses afin de permettre un procédé de construction rapide faisant principalement appel à des connecteurs à contact direct en bois, sans fixations métalliques. Les poutres sont façonnées et fabriquées avec des ouvertures pour satisfaire à l’esthétisme architectural et aux exigences en service en vue d’une approche BIM pleinement intégrée.

Perspectives of engineered wood in Brazil

Conférencière: Ana Belizário, Amata/Triptyque, Brésil

Le Brésil est l’une des dix principales économies mondiales et 54 % du territoire brésilien est couvert de forêts, ce qui fait du Brésil un pays d’une très grande biodiversité. Le climat et le sol du Brésil lui confèrent un excellent potentiel pour la croissance des forêts. C’est pourquoi le pin brésilien est concurrentiel tant au chapitre de la quantité que du coût. En effet, son potentiel d’expansion est énorme : il croît quatre fois plus rapidement et est six fois plus productif que le pin européen, et le pays dispose encore de 12 millions d’hectares pouvant servir au reboisement. Le Brésil est aussi l’une des références mondiales en matière de génie, de béton, de béton précontraint et de conception de structures. Amata est une entreprise brésilienne fondée il y a dix ans qui croit en l’aspect économique des forêts et estime que les ressources naturelles présentent une forte valeur pour le développement durable du Brésil. L’entreprise possède une part de marché de 30 000 hectares et investit pour servir l’industrie de la construction. Le bois d’ingénierie est le fruit d’une combinaison du potentiel des forêts et des usines et permet le développement d’une technologie complémentaire à l’industrie du béton. Il deviendra une solution de rechange pour les pratiques exemplaires et il contribuera à réduire la quantité de résidus produits ainsi que les dommages causés à l’environnement tout en permettant une hausse de la productivité sur les chantiers. 

Comment le bois contribuera à la croissance des grandes villes

Conférencière: Carol Bueno, Amata/Triptyque, Brésil

La nature brésilienne, qui est une source d’intrants et de mieux-être, peut contribuer à réduire l’impact environnemental des activités de construction dans les régions urbaines densément peuplées. Il est bien connu que le Brésil possède une biodiversité d’une richesse incomparable. Toutefois, une difficulté persistante au chapitre de l’utilisation de la nature dans le domaine de l’architecture est qu’il faut savoir comment utiliser à bon escient la riche nature qui nous entoure pour apporter de l’harmonie à l’environnement urbain. Qu’est-ce que le pays abritant la plus grande forêt du monde peut apprendre et intégrer à la façon dont il construit ses villes? Comment composer avec les restrictions imposées par le processus de réglementation lié aux matériaux dans l’industrie de la construction civile au Brésil? 

L’Organisation des Nations Unies prévoit que 68 % de la population mondiale vivra en zone urbaine d’ici 2050. Pour repenser le lien qui unit la ville et la nature et avec la conviction que l’environnement bâti peut croître à partir de l’environnement naturel, Triptyque Architecture s’est efforcé d’ériger dans des métropoles des bâtiments en bois consommant peu d’énergie, recourant à des solutions d’éclairage et de ventilation intelligentes et présentant tous les autres avantages des méthodes de construction durables. 

Après le succès du projet du siège social de l’INPI, l’entreprise est sur le point d’offrir à São Paulo un bâtiment entièrement composé de bois homologué à 100 %, tant pour son origine que pour sa chaîne d’approvisionnement. L’équipe a aussi entrepris des recherches pour la construction d’Ecotone, le projet lauréat du concours « Inventons la Métropole du Grand Paris », en France. Il s’agit d’un centre de recherches en biotechnologie nommé en l’honneur d’un terme issu de la biologie désignant la zone de transition entre deux écosystèmes et ce sera l’un des plus grands bâtiments en bois d’Europe. Triptyque Architecture participe aussi au projet MKNO, à Bobigny, qui a reçu un prix lors du concours « C40 CITIES » (un réseau international de très grandes villes actives dans la lutte contre les changements climatiques).

Mass Timber project growth in the US

Conférencier: Jean-Marc Dubois, Nordic, Canada

Conférencier(s)

  • Eric Karsh

    Equilibrium, Canada

    Eric is a founding partner of Equilibrium Consulting, a structural engineering firm recognized internationally as a leader in the field of timber engineering. In 2012, Eric co-authored “The Case for Tall Wood” feasibility study report with architect Michael Green. The report and Michael Green’s TED Talk in 2013 helped give tall wood construction international attention and was featured by CNN, the Economist, the Fifth Estate and National Geographic. 

    Eric’s projects include the award-winning UBC Earth Sciences Building in Vancouver and the Wood Innovation and Design Centre in Prince George, BC. Eric is currently working on the design of tall wood projects in Canada, the US, France, and Brazil.

    In 2018, Equilibrium was acquired by Katerra, leveraging the firm’s 20 years of innovative timber design experience. Katerra recently opened its cross-laminated timber factory in Spokane, Washington. At full capacity, the factory will produce the highest volume of CLT in North America. The factory also contains the largest CLT press currently in operation globally.

  • Mario Rando.

    Degree of Freedom, Engineer, Norvège

    Mario Rando est un ingénieur en structure détenant un diplôme de l’Université polytechnique de Madrid (1990) et comptant plus de 25 ans d’expérience professionnelle liée à de nombreux projets complexes, dont des gares ferroviaires, des ponts spéciaux, des immeubles de grande hauteur et des toits à grande portée. Pendant dix ans, il a été ingénieur principal au bureau de Santiago Calatrava, ce qui l’a mené à être directement responsable de divers projets internationaux, comme la Cité des arts et des sciences de Valence, des gares ferroviaires à Lisbonne, Reggio d’Émilie et New York, la tour Turning Tower de Malmö, le toit du stade olympique d’Athènes ainsi que des ponts construits aux États-Unis, en Italie, en Espagne et en Irlande. En 2010, il a fondé son propre cabinet de génie et d’architecture, SEED Workshop, et, en 2013, il a commencé à travailler au bureau d’Oslo de Degree of Freedom, où il a pris part à de nombreux projets de tous horizons, allant de ponts uniques à de nouveaux bâtiments en bois innovateurs, dont le Finansparken Bjergsted, situé à Stavanger, en Norvège. Mario Rando est l’auteur de divers articles techniques et il a participé à un grand nombre de conférences internationales.

  • Ana Belizário.

    Amata/Triptyque, Brazil

    Ana Belizário, architecte, a été diplômée de la faculté d’architecture et d’urbanisme et de l’Université de São Paulo (USP), en 2006. Elle a obtenu un diplôme d’études supérieures en architecture et en conception de SENAC-SP en 2009 et elle a travaillé comme architecte dans le marché de l’immobilier pendant 10 ans, ce qui a lui a permis d’acquérir une expertise en architecture éphémère et en construction à mur sec. Mme Belizário a travaillé pour les principales entreprises œuvrant dans ce secteur. Depuis 2016, elle fait partie de l’équipe d’AMATA, au sein de laquelle elle occupe les fonctions d’architecte responsable de la gestion de projet ainsi que de la collaboration avec les architectes, constructeurs, institutions et partenaires pour favoriser l’essor de l’industrie du bois d’ingénierie pour la construction civile.

  • Carol Bueno.

    Amata/Triptyque, Brazil

    Carolina Bueno est associée fondatrice du cabinet d’architecture Triptyque, qui a pignon sur rue au Brésil depuis 2001. Née en 1974 à São Paulo, au Brésil, elle a fait la connaissance des autres associés (Gregory Guillaume, Gregory Bousquet et Olivier Raffaëlli) pendant ses études en architecture à Paris-Val de Seine (beaux-arts), en France, où elle a étudié dans le cadre d’un programme d’échange d’étudiants, de 1993 à 1995. Elle a ensuite poursuivi ses études en Suisse et en Italie. En 2005, elle a reçu un certificat de paysagisme de l’Institut brésilien du paysagisme (IBRAP).

  • Jean-Marc Dubois.

    Nordic, Canada

    Jean-Marc Dubois est le directeur du développement des affaires chez Nordic Structures, la branche des systèmes de bâtiments de Chantiers Chibougamau, un fabricant de bois d’œuvre canadien. Il possède quatre décennies d’expérience dans l’industrie des produits de construction et il a travaillé pour des entreprises régionales, nationales et internationales. Il s’intéresse particulièrement au bois d’ingénierie et aux produits du bois à valeur ajoutée. Il est à l’emploi de Nordic Structures depuis 19 ans et, depuis dix ans, il travaille exclusivement au développement de produits en bois massif. Passionné promoteur de la durabilité, M. Dubois fait partie de plusieurs conseils de recherche nationaux sur le bois d’œuvre, il a été conférencier invité dans diverses universités et il a présenté des exposés dans le cadre de différentes conférences sur l’architecture, le génie et la durabilité en Amérique du Nord, en Scandinavie et au Japon.