Cet événement aura lieu le

mercredi 12:00 - 12:20, salle plénière - Traduction simultanée FR | EN | JP | MAN

Description

Le confort et le bien-être des occupants d’un bâtiment s’évaluent selon plusieurs critères. Que ce soit pour obtenir un certain niveau de confort acoustique ou thermique ou encore un environnement sain et bien éclairé, il est requis de mettre en place des solutions constructives adéquates.  Il a été observé qu’un bâtiment bien conçu augmente la productivité et que les occupants ont une meilleure qualité de vie. Certaines études ont de plus démontré que l’apport du bois augmente le confort et le bien-être des occupants.

Dans cette session, certains attributs qui contribuent au confort et au bien-être des occupants d’immeubles en bois seront discutés. Des exemples concrets seront abordés par le conférencier.

Conférencier(s)

  • Marie-France Stendahl.

    White arkitekter AB

    Marie-France Stendahl est une architecte canadienne diplômée de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), en Suisse, comptant plus de 15 ans d’expérience internationale. Membre de l’agence White depuis 2006, Mme Stendahl est architecte principale et est responsable de l’implantation de l’agence au Canada. Elle a participé à divers concours internationaux, dont ceux lancés par les villes de Québec (Rêvons nos rivières, 2017) et de Montréal (Corridor de biodiversité), où White a gagné le deuxième prix, en 2018, le Défi des villes intelligentes d’Infrastructure Canada, où White est finaliste à Yellowknife, ainsi que Reinventing Cities, de C40, où l’agence est aussi finaliste, à Montréal. Mme Stendahl a été conférencière lors de diverses conférences internationales tenues notamment par le Conseil du bâtiment durable du Canada, l’Institut de développement urbain du Québec, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et Cecobois. Elle a aussi fait partie du jury de l’Ordre des architectes du Québec pour la remise du Prix d’excellence en architecture 2019. De plus, Mme Stendahl enseigne à la faculté d’ingénierie de l’Université de Lund, en Suède. Outre ses fonctions d’architecte et d’enseignante, elle mène des recherches sur les changements climatiques, le pergélisol et les technologies de séquestration du carbone appliquées à l’environnement bâti.