Cet événement aura lieu le

lundi 17:00 - 18:30, salle plénière - Traduction simultanée FR | EN | JP | MAN

Description

HoHo (tour en bois) Vienne : Projet de pointe pour la construction de structures en bois hybrides

La tour en bois HoHo de Vienne peut assurément être décrite comme étant une vitrine de la construction en bois moderne. En comparaison avec les autres projets de construction en bois contemporains, la tour HoHo est caractérisée par un système de construction délibérément simple et sa méthode de construction en bois hybride. On se sert des matériaux appropriés pour chaque volet de la construction afin de se conformer aux exigences en vigueur. Des noyaux en béton renforcent la structure et offrent des accès et moyens d’approvisionnement verticaux. Les piliers faits de bois lamellé-collé et les éléments de façade préfabriqués en bois lamellé-croisé soutiennent les plafonds composites en bois et en béton. Cela signifie que les plafonds en bois lamellé-croisé sont renforcés au moyen d’une mince couche de béton, un moyen simple d’optimiser les propriétés physiques du bâtiment. De plus, un seul dessin d’exécution a dû être préparé pour les joints et ce dessin peut être utilisé pour tous les joints. On a ainsi pu créer un bâtiment économique, très souple, sécuritaire et présentant une durabilité considérable.

La séparation structurale dans la construction des noyaux de contreventement et la construction de zones utilisables raccordées en bois (environ 80 % de la superficie totale) permet la construction simultanée et une séquence de construction optimale et d’une durée considérablement réduite. La préfabrication précise et à l’abri des intempéries des colonnes en bois, les éléments en bois et béton du plafond composite des poutres de rive préfabriquées ainsi que les éléments de fenestration intégrés aux murs permettent l’atteinte d’une qualité optimale dans l’exécution du projet.

Conférencier(s)

  • Richard Woschitz.

    Woschitz group GmbH

    Richard Woschitz a étudié le génie civil en mettant l’accent sur l’ingénierie des structures à l’Université technique de Vienne et il a reçu son diplôme en 1991. Il a ensuite enseigné à l’Université technique de Vienne, à l’Institut de la conception de structures et du génie de la construction en bois de même qu’à l’Institut supérieur fédéral d’enseignement et de recherche, à Mödling, en Autriche. Il a obtenu un doctorat en sciences techniques en 1996. Cette même année, M. Woschitz a fondé la société RW Tragwerksplanung (rebaptisée RWT Plus ZT GmbH en 2006). En 1999, il a fondé la société Vasko-Woschitz Engineering ZT GmbH à Eisenstadt, qui est devenue Woschitz Engineering ZT GmbH. Plusieurs autres bureaux ont ensuite ouvert leurs portes en Autriche et ailleurs en Europe. Grâce à cet engagement dans le secteur de la construction en bois, de la durabilité et des innovations, plusieurs sociétés du groupe Woschitz ont été reconnues et ont reçu des prix comme le prix d’État pour l’architecture, le prix pour la construction en bois de Basse-Autriche, le prix pour la construction en bois du Burgenland, le prix pour la construction en bois de Vienne et le prix d’innovation du Burgenland. En outre, M. Woschitz a personnellement reçu le prix d’ingénierie de Vienne et le titre honoraire de maître de la construction en bois ainsi que le titre MRICS. Richard Woschitz est sénateur membre du sénat d’économie.